Histoire - The Road Goes Ever On

Le 8 mars 1965, le compositeur britannique Donald Swann écrit une lettre à la maison d'édition de Tolkien, George Allen & Unwin. Il souhaite leur avis et leur permission au sujet des musiques qu'il a écrites quelques mois auparavant, lors d'un séjour à Ramallah, pour accompagner six poèmes du Seigneur des anneaux : « La route se poursuit sans fin », « Dans l'âtre, le feu est rouge », « Assis près du feu, je pense », « Dans les saussaies de Tasarinan », « O Orofarnë, Lassemista, Carnimirië » et « Dans les pays de l'Ouest ». Ni l'auteur, ni l'éditeur n'élèvent d'objection, et le 30 mai, Swann et sa femme rendent visite aux Tolkien à Oxford. À cette occasion, Swann interprète ses compositions pour Tolkien : entre-temps, il a rejeté son adaptation de « O Orofarnë, Lassemista, Carnimirië », qu'il juge trop proche du Dido and Æneas de Henry Purcell, et écrit une mise en musique du poème en quenya « Namárië ». Tolkien apprécie les compositions de Swann, hormis le « Namárië » : pour lui donner une idée de ce qu'il avait en tête, il fredonne un air en plain-chant autour duquel Swann construira la version finale de la chanson.
En juin, Joy Hill, l'employée d'Allen & Unwin chargée des droits sur l'œuvre de Tolkien, présente le baryton William Elvin à Donald Swann. Swann trouve sa voix parfaitement adaptée, et Tolkien juge le nom Elvin « de bon augure ». Le duo interprète le cycle à plusieurs reprises durant cette période, notamment lors d'une fête donnée à Merton College à l'occasion des noces d'or de Tolkien, le 23 mars 1966.
The Road Goes Ever On est publié le 31 octobre 1967 aux États-Unis chez Houghton Mifflin. Allen & Unwin publie le livre sur le sol britannique en mars de l'année suivante. Le lancement du livre au Royaume-Uni est marqué par une réception au Crosby Hall (en) de Chelsea le 14 mars, durant laquelle Donald Swann et William Elvin interprètent le cycle devant les caméras de la BBC, tandis que Tolkien évite avec soin les journalistes en quête d'interviews. Le livre est édité au format paperback par l'éditeur américain Ballantine Books en octobre 1969.